Clémence Guetté

Clémence Guetté

05-10-2022

08:27

Cette nuit, l’Assemblée nationale a commencé à discuter du projet de loi du gouvernement sur l’assurance chômage. Ce texte est une attaque sans précédent contre nos acquis. Nous allons nous battre pour le mettre en échec. Voilà pourquoi 🧵 ⤵️ [1/15]

D’abord, que contient ce texte ? Ce projet de loi ne contient pas en lui-même la réforme de l’assurance chômage que le gouvernement nous annonçait. Il lui permet de fixer par décret jusqu’à fin 2023 les règles de l’assurance chômage. [2/15]

Ils ont donc, grâce à ce tour de passe-passe législatif, l’intention de faire passer leur réforme par décret jusque 2023. Ce projet de loi donne carte blanche au gouvernement pour une nouvelle réforme de chasse aux chômeurs et de pression à la baisse sur les salaires. [3/15]

En quelques points : Il prolonge la dernière réforme catastrophique de l’assurance-chômage de 2021 et ses effets : 👉 baisse de l’indemnisation d’1,15 million de personnes de 17 % 👉 perte de plus de 40 % pour 400 000 personnes 👉 pénurie de saisonniers [4/15]

Ce projet intensifie la traque des chômeurs. On laisse croire qu’en définitive, ce serait eux, les profiteurs. De toute façon, il suffit de traverser la rue, non? [6/15]

Pourtant, les chiffres d’une étude de la DARES de 2022 montrent que 25 à 42% des demandeurs d’emploi ne touchent pas l’assurance-chômage. Le vrai fléau c’est le non-recours. [7/15]

Cette violence contre les chômeurs est en réalité au cœur de l’idéologie néolibérale du Gouvernement. Il la partage d’ailleurs avec le RN. Pourtant, l’inflation et la pénurie de travailleurs dans certains secteurs renforcent le pouvoir de négociation des salariés. [8/15]

Les macronistes veulent maintenir les classes populaires dans le chacun pour soi de la peur du chômage, faire en sorte que les chômeurs et les travailleurs se tirent dans les pattes pour qu’ils acceptent des emplois mal rémunérés et des conditions de travail dégradées. [9/15]

Une telle stratégie a déjà été mise en place en Allemagne, avec les réformes Hartz IV. Résultat ? Pas d’effet majeur sur le chômage mais une hausse significative de la pauvreté. [11/15]

Face à cette réforme, de nombreux spécialistes et économistes proposent d’autres solutions. Avec la #NUPES et La France insoumise, nous proposons pour l’emploi et les salaires : 👉 une hausse du SMIC et des salaires 👉 la création d’une garantie d’emploi [13/15]

👉 la création de 300 000 emplois jeunes et d’un million d’emplois publics 👉 un grand plan de 200milliards d’euros pour la bifurcation écologique de notre économie, avec des centaines de milliers d’emplois socialement utiles à la clé. [14/15]

Sur le sujet, découvrez l’intervention éclairante de mon collègue député insoumis @HadrienClouet ⤵️ [15/15]


Follow us on Twitter

to be informed of the latest developments and updates!


You can easily use to @tivitikothread bot for create more readable thread!
Donate 💲

You can keep this app free of charge by supporting 😊

for server charges...