Clément Viktorovitch

Clément Viktorovitch

05-11-2022

15:51

Ce sont les dangers de Twitch : depuis quelques heures, la fachosphère relaye des extraits tronqués de mon live d'hier, qui me font passer pour un grand défenseur de Grégoire de Fournas. Un thread, pour rappeler précisément ce que j'ai dit. (1/11) 🔽🔽🔽

Commençons par le commencement : la phrase "Retourne dans ton pays" est l'expression la plus commune, et insupportable, du racisme ordinaire. Dans le brouhaha de l'hémicycle, nul doute que c'est ce que Carlos Martens Bilongo et les députés NUPES ont cru entendre. (2/11)

En ce cens, leur réaction ne peut que témoigner d'une émotion sincère, et éminemment compréhensible. Ensuite, oui : de mon point de vue, quand on scrute l'entièreté de la séquence, telle qu'elle se détache du compte-rendu officiel, l'hypothèse la plus probable... (3/11)

...c'est que Grégoire de Fournas réagissait sur le fond de la question. Non pas "retourne en Afrique". Mais "que les rescapés retournent en Afrique". Je ne détaille pas : l'analyse est dans mon live Twitch. Qu'est-ce que ça change ? (4/11)

C'est simple : c'est la frontière qui sépare l'interjection raciste, de l'expression d'une position politique. Une position déjà exprimée à maintes reprises par le RN : "les navires humanitaires ne devraient pouvoir accoster sur les côtes européennes". (5/11)

Une position xénophobe, élaborée pour flatter les opinions racistes d'une partie de la population. Une position qui jusqu'ici, et je le déplore, ne suscitait pas un tel émoi. Une position que j'ai en horreur, et que je combats. Mais une position politique, malgré tout. (6/11)

L'Assemblée nationale, c'est le lieu où s'expriment, et s'affrontent, les positions politiques. La liberté d'expression des députés y est totale. C'est la loi. Ils ne peuvent y être poursuivis pénalement pour leur propos... (7/11)

...parce que toutes les opinions, même les plus haïssables, doivent pouvoir y être réfutées. Les injures y font l'objet de sanctions. Pas les positions. En ce sens, oui, la décision du bureau de sanctionner Grégoire de Fournas me paraît contestable. (8/11)

Pour être diaphane : je ne soutiens ni ce député, ni son parti, et encore moins leurs idées. Mais cela ne m'empêchera pas de parler, quand il me semble que le discours ambiant mérite d'être nuancé. (9/11)

Enfin, pour conclure sur ce qui m'affecte le plus : aujourd'hui, toute une partie du champ politique et médiatique s'est insurgé qu'on demande à des rescapés de "retourner en Afrique". Où étaient-ils quand, hier, toute l'Europe fermait ses portes à l'Aquarius ? (10/11)

Pour celles et ceux qui veulent mon analyse rhétorique des échanges à l'Assemblée, ainsi que mon point de vue détaillé, je vous renvoie au live Twitch. Et, en bonus, on y aperçoit mon chat. (11/11) 📺



Follow us on Twitter

to be informed of the latest developments and updates!


You can easily use to @tivitikothread bot for create more readable thread!
Donate 💲

You can keep this app free of charge by supporting 😊

for server charges...