Claire Nouvian

Claire Nouvian

26-09-2022

06:59

🚹 Un membre du gouvernement d’@EmmanuelMacron qui appelle des dĂ©putĂ©s pour leur mettre la pression et les dissuader de dĂ©fendre le climat et la biodiversitĂ©, ça vous choque ? Nous aussi. Merci de RT pour rendre visible ce scandale đŸ§”

1/26 : Ce membre du gouvernement, c’est @HerveBerville Vous ne le connaissez peut-ĂȘtre pas, mais il est l’un des ministres les plus anti-Ă©cologiques du gouvernement. Voici les faits âŹ‡ïž

2/26 : Peu mĂ©diatisĂ©, il en profite pour favoriser les intĂ©rĂȘts des lobbies industriels qui dĂ©truisent le climat et l’ocĂ©an. SecrĂ©taire d'État Ă  la Mer, il tient par-devant le discours de l’ambition environnementale et par derriĂšre, applique la ligne anti-Ă©cologique de Macron.

3/26 : Sur tous les sujets, il dĂ©fend la ligne de Macron et les lobbies climaticides : extraction miniĂšre en profondeur (« deep-sea mining »), aires marines protĂ©gĂ©es, senne demersale


4/26: Depuis sa nomination, il actionne tous les leviers Ă  sa disposition pour maintenir le statu quo et empĂȘcher toute transformation Ă©cologique. Il ne se contente pas de « blue-washing » et des doubles discours devenus la signature de Macron en Ă©cologie.Non. Il est proactif.

5/26 : Sa stratégie anti-écologique prend des formes et des modalités différentes : diversion, mépris, mauvaise foi, pressions directes sur des élus. Vous avez bien lu : pression directe sur des élus.

6/26 : Un ministre qui ne respecte pas la sĂ©paration des pouvoirs. L’exĂ©cutif qui dicte sa conduite au lĂ©gislatif, qui se mobilise contre les intĂ©rĂȘts Ă©cologiques ET contre les intĂ©rĂȘts Ă©conomiques de la France. @HerveBerville commence fort.

7/26 : Il a fait sienne la stratĂ©gie cynique mise en Ɠuvre par la France dĂšs cet Ă©tĂ© en JamaĂŻque aux nĂ©gociations internationales sur l’extraction miniĂšre qui va ravager les fonds marins et les animaux marins (le « deep-sea mining »).

8/26 : Alors que qu’@EmmanuelMacron avait dĂ©clarĂ© publiquement – sous la pression citoyenne – son opposition Ă  l’extraction miniĂšre en profondeur, la France n’a absolument pas dĂ©fendu cette position


9/26 : 
 Ă  Kingston lors des nĂ©gociations qui ont eu lieu Ă  l’AutoritĂ© internationale des fonds marins.

10/26 : Dans le mĂȘme temps, l’ÉlysĂ©e commençait discrĂštement Ă  rĂ©tro-pĂ©daler sur les annonces de Macron contre l’exploitation des fonds marins. Signe encore une fois de la manipulation permanente de Macron et de ses ministres sur les sujets Ă©cologiques.

11/26 : MĂȘme chose sur les aires marines dites "protĂ©gĂ©es"
 qui ne le sont pas du tout puisqu’il est parfaitement possible d’y extraire des ressources ou d’y pĂȘcher avec des engins tractĂ©s qui raclent les fonds marins, comme la senne dĂ©mersale.

12/26 : Vous ne le savez peut-ĂȘtre pas, mais l’immense majoritĂ© des aires marines dites “protĂ©gĂ©es” aujourd’hui ne le sont pas le moins du monde et sont saccagĂ©es par la pĂȘche industrielle.

13/26 : En France, la tromperie sur les aires protĂ©gĂ©es est dĂ©libĂ©rĂ©ment entretenue par @emmanuelmacron : loin des annonces claironnĂ©es que la France protĂšge “plus de 30%” de ses eaux, les zones rĂ©ellement protĂ©gĂ©es ne reprĂ©sentent que 0,005% autour de la France mĂ©tropolitaine !

15/26 : Alors que plus de 200 scientifiques demandent l’interdiction des activitĂ©s industrielles dans les aires marines protĂ©gĂ©es (👇), la France leur ouvre au contraire une petite porte discrĂšte par le biais d’un dĂ©cret pervers dont le gouvernement Macron a le secret.

17/26 : Dernier Ă©pisode de la stratĂ©gie anti-Ă©cologique d’@EmmanuelMacron et @HerveBerville : la mobilisation honteuse de la France contre l’interdiction de la senne demersale, une technique de pĂȘche qui ravage l’ocĂ©an, les animaux marins et les ports de pĂȘche français.

18/26 : Le 29 sept, un « trilogue » (nĂ©gociation opaque entre la Commission, le PE et le Conseil UE) va dĂ©cider de l’interdiction de cette mĂ©thode industrielle qui laisse sur le carreau les pĂȘcheurs cĂŽtiers et dĂ©truit dans l'ocĂ©an l’équivalent de Paris en une journĂ©e de pĂȘche.

19/26: La position de la FR est un pur scandale. Alors que nous n’avons plus 1mn Ă  perdre pour dĂ©fendre le climat et la biodiversitĂ©, le ministre des lobbies @HerveBerville fait tout pour empĂȘcher l’interdiction d’1 engin de pĂȘche qui met l’ocĂ©an et les pĂȘcheurs cĂŽtiers Ă  genoux.

20/26 : DĂ©fendre les navires industriels nĂ©erlandais lui semble si prioritaire par rapport Ă  la dĂ©fense des pĂȘcheurs cĂŽtiers français qu’il a pris de son temps pour mettre la pression Ă  des Ă©lus et les dissuader de signer une tribune commune contre la senne dĂ©mersale.

21/26 : Et ce n’est pas tout. @HerveBerville cherche aussi Ă  faire diversion. Alors que 98% des pĂȘcheurs cĂŽtiers se sont prononcĂ©s contre la senne demersale, il prĂ©texte « qu’il n’y a pas de consensus » pour justifier son inaction et ses compromissions. Honte Ă  lui.

22/26 : Nous ne devons pas laisser passer ce type de mĂ©thode. Nous devons obliger @HerveBerville Ă  s’expliquer et Ă  dĂ©fendre les intĂ©rĂȘts Ă©cologiques et Ă©conomiques de la France pour la dĂ©cision cruciale du trilogue du 29 septembre.

23/26 : C’est maintenant qu’il faut sauver l’ocĂ©an ainsi que les Ă©quilibres sociaux et Ă©conomiques de nos territoires. Sans un ocĂ©an en bonne santĂ©, sans animaux marins, pas de solution climat. Pas de stockage d’un tiers du CO2.

24/26 : Il est IMPOSSIBLE de gagner la lutte contre le rĂ©chauffement climatique sans l’ocĂ©an. D’oĂč la NÉCESSITÉ de gagner le trilogue du 29 septembre et l’interdiction de la senne demersale. D’oĂč la NÉCESSITÉ d’exercer une pression maximale sur @EmmanuelMacron et @HerveBerville

25/26 : 4 jours : c’est le temps qu’il nous reste pour gagner. Pour les dĂ©border. Merci de : 1. RT ce thread pour donner de la visibilitĂ© Ă  notre combat. 2. SIGNER notre pĂ©tition et partager ce message en interpellant @herveberville et @EmmanuelMacron



Follow us on Twitter

to be informed of the latest developments and updates!


You can easily use to @tivitikothread bot for create more readable thread!
Donate đŸ’Č

You can keep this app free of charge by supporting 😊

for server charges...