Arthur Joannard

Arthur Joannard

29-10-2021

18:21

Découvrez la face cachée du média buying ⤵️ Après 845K€ de CA dans ce business, je vous révèle ce que vous allez adorer, mais aussi détester ! C'est parti 🔥 THREAD NB : CA ≠ Marge (donc j'ai pas ça sur mon compte ! Je précise 🙄)

Déjà c'est quoi le media buying Ça consiste à faire de la pub sur Facebook / Google / Outbrain pour capter les coordonnées de prospects et les revendre à tes clients. Exemple, t'as un pote (j'ai commencé comme ça) pisciniste. Tu lui proposes...

les coordonnées de prospects qualifiés (lead) dans sa région pour 70€/lead. Ça te coûte 30€ en pub. Tu gagnes 40€ par lead vendu. Si il t'en commande 50 par mois tu fais 2000€ de marge. Sympa non ? Largement possible si il a 2 commerciaux à alimenter !

Le prix d'un lead peut varier de - de 10€ à + de 400€ en fonction des thématiques, de ce que j'ai vu. Les volumes de quelques leads par mois pour un artisan local, à plus de 500/jours pour des campagnes nationales, oui oui! Ça c'est la carte postale, maintenant la réalité :

AVANTAGES : > Facile à vendre Si comme moi t'aime pas vendre, il n'y a rien de mieux. C'est du marketing à la performance. Le client paie au résultat (au lead), donc facile de le convaincre. Avoir des prospects c'est le carburant qui fait tourner son business !

Au pire tu peux avancer une petite quantité pour lui prouver la qualité et une fois qu'il a gouté aux bonbons, il peut plus s'en passer. > Recurrence Quand la campagne est en place, que ton client commande régulièrement, t'as plus rien à faire. Et ça, ç'est vraiment confortable

J'ai des clients pour qui mon seul travail consiste à envoyer des factures 🥰 > Quasi revenus passifs Du coup une fois que t'as fais le boulot t'es sur un rail. Décorréler ses revenus de son temps de travail, ça n'a pas de prix ! 😎 @naval en parle bien.

> Marges élevées Les agences web prennent en général entre 10% et 25% du budget comm de leur client. En media buying tu peux monter à plus de 50% facilement. Parce que t'es aux résultats. C'est toi qui prends le risque financier vu que tu garantis un prix. Et ça, ça se paie 🤑

> Scalabilité La ça devient sérieux. Il n'y a pas vraiment de limites en terme de volume sur certaines thématiques nationales. Exemple : en CPF des mecs sont prêts à acheter 400 leads/jours à 15€/leads voir plus.

Au max je suis monté à 200 leads/jours, 77K€ en novembre 2019 avec plus de 50% de marges. Je me voyais déjà en lambo. Ça n'a pas duré longtemps... Mais ça reviendra ! 💪🏻

> Accessible à n'importe qui Pour te lancer, tu as besoin de savoir faire : 1/ une campagne Google, Facebook ou Native Ads et 2/ une landing page quali. Je l'ai appris en autodidacte donc tu peux aussi y arriver ! Maintenant le revers de la médaille : LES INCONVÉNIENTS

> Perdre de l'argent sur certaines campagnes Quand tu lances une nouvelle thématique et/ou un nouveau secteur géographique, tu sais jamais comment l'audience va réagir, ni quel réseau fonctionnera le mieux. Même si t'as bien négocié ton prix de vente.

Tu peux toujours avoir de mauvaise surprise et perdre de l'argent. > Peu de barrières à l'entrée En dehors du capital de départ pour amorcer la pub, il y a quasi aucune barrière à l'entrée. Du coup bcp de concurrence et peu de marges dans les domaines où il y a du volume.

> Capital Au départ tu peux commencer à petite échelle, sans trop de capital. Mais t'auras rapidement des dépenses donc il faudra oublier la micro-entreprise pour un statut d'SARL ou SAS. > Copie Je me suis retrouvé avec des concurrents qui ont dupliqué mes landing page...

Au pixel près ! Sans même prendre la peine de changer les couleurs. Ça fout la haine quand t'as cramé un budget monstre pour trouver une landing page winner et qu'un FDP (dsl) vient plagier ton taff. Vécu :

> Marges qui peuvent être faibles Parfois les marges se jouent à quelques euros. Quand tu montes à 200 leads / jours, t'as pas envie d'être perdant > Toujours les mêmes thématiques qui reviennent Les grosses thématiques où il y a du volume à faire sont toujours les mêmes :

Celles financées par l'État : Mutuelles, Pinel, Rénovation Énergétique, CPF. Et ça attire les margoulins mais c'est une autre histoire... Même en filtrant les clients tu sais jamais à 100% si derrière ils bossent proprement ou pas.

> Clients peu "éduqués" Car habitués à de la vente traditionnelle donc sceptiques à propos des leads. En dehors des thématiques ci-dessus, il y a des places à prendre. Et de la marge à faire. Pcq c'est moins concurrentiel. MAIS les clients sont pas habitués aux leads.

Vendre en RDV grâce à un lead n'a rien à voir avec une vente en showroom. Et le problème viendra toujours de tes leads, jamais d'eux > Variabilité d'un mois à l'autre Des campagnes peuvent cartonner sur un mois avec de grosses marges à plus de 60/70% et être en perte le suivant

> Variabilité d'un secteur à un autre Pour une même thématique, une même campagne et landing page, certains secteurs géographiques seront rentables, d'autres non. La population à Lille n'est pas la même qu'à Antibes. Ça joue ! > Gestion de la relation clients

C'est le nerf de la guerre. Quand t'as un client sympa, c'est un régal. Vraiment. Mais ils sont rares. Souvent ils se plaignent, demandent des remplacements de leads, etc. Et ça, c'est chiant. Honnêtement c'est un business passionnant ou t'apprends énormément...

Avec beaucoup d'argent à gagner. Mais il faut avoir les nerfs solides. Si vous avez des questions n'hésitez pas à me les poser en DM. Likez / partagez pour ceux qui peuvent en bénéficier ! Bises 😉

PS : Certains de mes clients sont devenus des amis. Et ça... C'est la magie de l'entrepreneuriat. Tout le monde y gagne.



Follow us on Twitter

to be informed of the latest developments and updates!


You can easily use to @tivitikothread bot for create more readable thread!
Donate 💲

You can keep this app free of charge by supporting 😊

for server charges...