Traco (arc des vendanges🍇)

Traco (arc des vendanges🍇)

27-05-2022

18:04

HypothĂšse : notre camp ne comprend pas son rĂŽle dans l’histoire des idĂ©es ni dans les relations psycho-sociales et ainsi, rate ses combats. Thread đŸ‘‡đŸ»1/20

On attend de notre camp la prĂ©servation de l’ordre ancien ; protĂ©ger, conserver, perpĂ©tuer, garder, revenir. Tellus stabilita. Nous sommes paternalistes, figures symboliques de Droite : patron, grand frĂšre dont on s’inspire, vainqueur, professeur, mentor, prĂ©sident. 2/20

Ces figures sont associĂ©es Ă  l’autoritĂ©. AutoritĂ© de celui qui reprĂ©sente le premier ordre pour l’enfant, celui du pĂšre, qui vient poser une limite Ă  la riche confusion originelle d’avec la mĂšre. Or, il faut un pĂšre Ă  nos ennemis. 3/20

Pourquoi ? Car la toute-puissance paternelle de la Droite rassure celui qui s’y oppose dans la mesure oĂč ce n’est qu’un rĂŽle et que tout danger rĂ©el est exclu. L’éternitĂ© est du cĂŽtĂ© du conservateur (Van Der Bruck) : nous incarnons donc une inĂ©puisable justification. 4/20

Eux nous font pis que pendre, et nous, nous restons dans une posture qui leur fait dire : « il y a un monde de puissance derriĂšre ces gens-lĂ  - poids de la Tradition - mais quelle faiblesse dans la riposte ! » Notre fonctionnement, ils l’ont vu avant nous, est entropique. 5/20

Mais certes parfois la Droite contre-attaque : avec la magnanimitĂ© paternaliste qu’on lui connaĂźt, inefficacement drapĂ©e dans des considĂ©rations morales. Un pĂšre peut punir ses enfants, jamais les dĂ©chiqueter comme une bĂȘte sauvage. 6/20

Contrairement Ă  ce qu’on pourrait croire, le vertige existentiel du « rebel without a cause » ne guette pas la Gauche, qui aura toujours la Droite Ă  portĂ©e de main. Sans risque formel pour elle, nous lui servons ses justifications existentielles. VoilĂ  le constat. 7/20

Eh bien moi je vous propose de tout jeter Ă  l’eau ; de changer radicalement nos mĂ©thodes ; d’introjecter leurs discours, leurs notions ; et avant de tuer, remplacer le fils prodigue qu’est la Gauche, de nous tuer nous-mĂȘmes, du moins le paternalisme en nous. 8/20

Je vous suggĂšre de jeter nos bagages politiques et moraux, nos structures logiques (Droite, Conservatisme, Tradition oĂč je ne sais quelle terminologie dĂ©bilitante) afin de clarifier et inverser la situation ; de brouiller les pistes. 9/20

Je vous enjoins Ă  « pratiquer l’époque en corsaire » et prendre tout ce qui nous revient sans considĂ©ration autre que la loi de notre dĂ©sir, pour in fine ne garder que le strict nĂ©cessaire : la petite flamme dans le creux de nos mains. 10/20

Quand ils n’auront plus rien en face Ă  traiter de fasciste, de ringard, de traĂźtre Ă  la rĂ©volution, d’ennemi du peuple ou je ne sais quoi, ils se boufferont entre eux. Ils trouveront d’autres pĂšres - Ă  moins que ce ne soit eux qui en endossent le costume trop grand. 11/20

Éliminons notre principe le plus important (le conservatisme), suicidons-nous dans un admirable seppuku pour mieux renaĂźtre Ă  notre dharma ; car il faut bien tuer le pĂšre un jour, pour le fils prodigue comme aĂźnĂ©, et le pĂšre, c’est nous actuellement. VoilĂ  le programme. 12/20

Rassurez-vous : l’homme ne se perd pas si facilement. Nous ne serons jamais ceux d’en face mĂȘme si nous collons au plus prĂšs de leur mĂ©thode, de leur weltanschauung ou de leur rĂŽle. Toute antithĂšse prĂ©pare l’aufhebung ; la chaĂźne signifiante fait tourner la Roue de Fortune. 13/20

C’est l’ambivalence d’ĂȘtre Ă  la fois pĂšre et fils aĂźnĂ© qui nous tue (bien qu’on ai vu toute la proximitĂ© de ces deux figures, dans la sĂ©rie symbolique oĂč pĂšre et grand frĂšre sont accolĂ©s), mais plus encore d’y rester et de s’y complaire. 14/20

Cela nous tĂ©tanise, blocage inconscient source d’échecs depuis la RĂ©volution (voire avant pour certains). Toutefois, n’est-ce pas ce qu’on attend de nous d’ĂȘtre des vieux cramponnĂ©s Ă  leurs acquis, qui cĂšdent de temps en temps ? Notre rĂŽle de perdant est admirablement jouĂ©. 15/20

Celui qui se plaindrait de la situation de la Droite actuelle ne comprend pas son rĂŽle. Se cantonner Ă  un rĂŽle commode pour la sociĂ©tĂ© a parfois ses dĂ©savantages 
 mais ils sont certes moindres que ce qu’on en retire. La rupture Ă©voquĂ©e dans ce thread est en effet ardue. 16/20

Je ne prĂȘche pas l’immoralitĂ©. La parabole du fils prodigue est prĂ©cisĂ©ment dirigĂ©e contre les moralistes : quel juste rabroue l’obĂ©issant et fĂȘte le dissipĂ© ? Pour ne pas ĂȘtre immorale, cette parabole n’en est pas moins amorale ; et oblige Ă  l’éthique. 17/20

Peut-ĂȘtre faudra-t-il dans un premier temps punir le fils prodigue qu’est actuellement la Gauche ; mais Ă  terme, je souhaite que nous devenions fils prodigues nous-mĂȘmes, jeune homme qui part explorer le vaste monde. Laissons l’ennemi derriĂšre et cherchons nos victoires ! 18/20

Nous avons dĂ©jĂ  tout le karma du PĂšre ou du fils aĂźnĂ©, modĂšle, de l’enfant sage et du pĂšre sĂ©vĂšre. Ce ne sera pas rien nous enlever que d’aller voir du cĂŽtĂ© du fils rebelle. Je suis mĂȘme convaincu que c’est notre avenir. 19/20

De part l’hypothĂšse exposĂ©e en tĂȘte : que notre camp reste dans son rĂŽle naturel et il sera Ă©ternellement dans ce cycle de dĂ©faite. Qu’il y renonce - qu’il brise l’harmonie naturelle, renonce Ă  son karma - et il le quittera. VoilĂ  notre choix. 20/20


Follow us on Twitter

to be informed of the latest developments and updates!


You can easily use to @tivitikothread bot for create more readable thread!
Donate đŸ’Č

You can keep this app free of charge by supporting 😊

for server charges...