Cyberdéesse🌼

Cyberdéesse🌼

16-11-2021

11:21

#ToBeOrNotToubib - Autopsie : 🔥"En ce moment aux urgences, c’est la guerre. Je vous l’ai dit, c’est pas nouveau, j’vais pas me répéter. Mardi dernier, on était 2 médecins, 2 internes et 1 externe. Et malgré ça, à 12h, on était submergés. Tellement que 2 collègues sont

descendus de l’étage pour nous prêter main forte ! Et, ce n’est pas un épiphénomène hein, c’est pas juste une fois, ça dure depuis la rentrée. 📰 Dans les journaux, d’ailleurs, vous voyez tout ça : « Les urgences pédiatriques sont pleines à craquer » ou « Les urgences

pédiatriques dans un état catastrophique ». 😪 Et on entend déjà les imbéciles du Covid nous dire que c’est le résultat de la suspension des quelques soignants anti-vax, que c’est à cause de ça qu’on est dans le mal. Sauf qu’en 2019, c’était déjà le cas. Ça n’a rien à voir !!

Et le mal se généralise, ces derniers temps, les choses empirent aux urgences, et pas que pédiatriques, j’en discute avec mes collègues des urgences adultes, des collègues qui n’en peuvent plus, qui sont éreintés, qui sont régulièrement submergés, qui n’ont pas de lits d’aval.

Des collègues qui vont partir, démissionner ou changer pour un hôpital moins lourd en termes de patients… 🙄 🩺 Depuis la reprise d’une vraie activité, après la fin des confinements et le relâchement général sur les gestes barrières, tout redevient comme avant. Et c’est

désespérant, on se rend compte que rien, strictement RIEN n’a changé. Alors chacun dans le monde politique et parfois médical y va de sa petite solution-miracle maison : - « ☝️ Obligeons les médecins à s’installer dans les déserts médicaux »

- « ☝️ C’est la faute au Numerus Clausus, il aurait fallu le supprimer avant » - « ☝️ Ces médecins de ville qui ne prennent plus de patients » - « ☝️ On ferme des maternités de proximité et on s’étonne »

- « ☝️ Les médecins ont leurs études payées par l’état, ils feront ce qu’on leur dit ».... 🤔 J’ai lu des trucs surréalistes dans la presse ces derniers temps, comme les manifestations contre la fermeture des urgences dans des hôpitaux comme Douai ou Laval.

Mais des manifestations pour quoi en fait ? Y’a plus assez de médecins dans ces centres ! Au lieu de 10, y’en a parfois 3 ! Ça veut dire que 3 pauvres médecins font une garde de 24h tous les 3 jours !! Vous imaginez l’horreur ? Vous imaginez l’impossibilité du truc ?

Vous imaginez faire 100h/semaine ? Qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse ❓❓ Alors, c’est mignon d’avoir des députés opportunistes qui manifestent une fois que la situation s’est cassée la gueule, mais c’était avant qu’il fallait y penser ! ⏳

💥 Parce que je vais être franc avec vous les gens, je vais pas prendre de gants, j'aime pas les vendeurs de miracles : notre système médical - urgences, hospitalier et même libéral - est en train de s’effondrer. On pourrait dire

que l’on paye les années de laxisme, de conneries, d’ingérences financières et d’autres populismes électoraux qui n’ont jamais attaqué les problèmes de la santé en profondeur. On pourrait dire que le fait de tarifer un acte

et non une durée de soins a provoqué une course à l’acte, et à l’acte cher de préférence. On pourrait dire que la faute en revient à l’état, aux politiques. On pourrait… 🧐 Mais je suis pas comme ça, je suis là pour vous dire la désagréable vérité toute nue :

c’est notre faute à tous. À vous, à moi, aux politiques, aux corporations médicales et même à la société en général ! Faire croire aux gens actuellement que la solution-miracle existe à un problème qui date de plusieurs dizaines d’années, qui implique autant le patient,

l’éducation, le système, la politique et même l’évolution sociétale, c’est de la CONNERIE pure et simple. Et c’est pas moi qui vais apporter la solution-miracle, je vous l’ai dit, y’en a pas. Ce qu’il faut, c’est trouver une myriades de petites améliorations, c’est parvenir

à limiter la casse. Car ne vous faites pas d’illusions, avec un tel système à bout de souffle, où l’hôpital public ne tient que par le courage et la ténacité d’une poignée de soignants, où la médecine de ville ne tient que par l’honneur de sa profession… il y aura de la casse !

Mais pitié, quoi, merde, arrêtez de croire des solutions-miracles qu’on vous vend pour les élections 👎 ❌ Arrêtez de croire qu’en supprimant le Numerus Clausus, tout sera solutionné alors que derrière il faut se rendre compte qu’on ne peut pas accueillir TOUT LE MONDE

en faculté de médecine. Comment voulez-vous que l’on passe par exemple d’une promo de 500 personnes à 3000 ? On met où ces gens pour les former ? Dans quels amphis ? Dans quels services ? On a déjà du mal à accueillir 7 externes dans un service, alors imaginez

si demain on en reçoit 20 d’un coup ? Et puis le Numerus Clausus, c’est du long terme, c’est dans 10 ans qu’on en verra les effets ! C’est bien d’y penser mais ça ne suffit pas ! Surtout qu'il faudrait déjà revoir les méthodes de sélection et d'évaluation...

mais c'est (encore) un autre problème. ❌ Arrêtez de croire qu’en obligeant les médecins à s’installer ici ou là vous allez supprimer le problème de désertification ! Il n’y a PAS assez de médecins pour le territoire, peu importe comment vous les dispatchez,

il y aura toujours des problèmes, toujours. Par contre, vous allez obliger des gens qui en ont chié durant 10 ans d’études merdiques et extrêmement difficiles pour s’installer dans un lieu où ils n’ont aucune envie d’aller ?

Parfois un lieu où ils seront les derniers représentants d'un service public qu'on laisse crever ? Super idée ça pour une des professions les plus exposées au burn-out, pour une des professions où le soin de qualité doit être primordial, pour une profession qui n’a pas

ses études payées par l’Etat contrairement à ce qu’on vous dit et qui offre, durant son internat et son externat, des dizaines de milliers d’euros d’économie au système de santé français avec une main d’œuvre pas chère et corvéable à merci, qui se suicide même régulièrement.

❌ Arrêtez de croire aussi que les médecins nouveaux sont des connards qui ne respectent pas leurs principes comme les anciens. Ce qu’il se passe, c’est que les médecins d’avant, notamment en ville, bossaient de 8h à 22h, n’avaient pas de vie, ne voyaient pas grandir

leurs enfants, prenaient leur retraite à 65 ans pour crever un ou deux ans après ! Désormais, c’est fini. Le médecin aussi est un être humain, il a droit comme vous de finir à des heures décentes, d’avoir une famille, une vie, des vacances, il n’a pas à se sacrifier

pour tout le monde et à crever ensuite dans le silence indifférent des salles d’attente bondées. C’est terminé. C’est fini, le monde a changé. 👉 Et c’est là aussi où je voulais en venir, le paramètre jamais pris en compte, c’est que le monde a changé et que la médecine

doit évoluer ; le médecin avec, le patient aussi. Il faut éduquer la population en masse, et dès l’école, sur ce qui est urgent, grave ou pas. Sur les signes d’alerte, les soins de premiers secours, sur les pathologies bénignes qui encombrent les urgences et les salles d’attente.

Parce que si les médecins et les autorités sont coupables de n’avoir pas anticiper la démographie, le vieillissement et tout le reste, le patient aussi est coupable. De se pointer aux urgences avec son gamin de 10 ans qui a de la fièvre depuis 2h et mal à la gorge,

de se pointer pour le 3ème rhume de la saison alors que le rhume passe seul, de vouloir toujours tout, tout de suite (et avec une ambulance en plus pour le retour !). 🛒 Le patient est trop souvent devenu un consommateur à l’heure d’Amazon,

il veut que les symptômes disparaissent en un claquement de doigts ou qu’on le prenne en charge plus vite que son voisin, même si le voisin pisse le sang. VOUS devez aussi vous responsabiliser dans la consommation du soins ! Ne vous méprenez pas,

je ne rejette pas la faute unique sur le patient, ce serait débile, tout comme il est débile de rejeter la faute sur une cause unique et magiquement solutionnable ! 🩺 Le monde a changé, nous sommes trop peu, il faut remotiver les gens pour les faire travailler correctement

et ça se fait pas en leur foutant un couteau sous la gorge ou en leurs enfonçant la tête dans le purin ! Il faut augmenter le salaire de misère des paramédicaux de la fonction publique, par exemple, offrir des espaces de travails soulagé des contraintes administratives

qui bouffent le travail médical, arrêter de faire chier tout le monde avec douze mille certificats pour ceci ou cela, former les gens aux bases médicales avec sérieux, revaloriser des professions médicales qui travaillent dans des conditions souvent déplorables,

coordonner des aides de santé pour des trucs de base de médecine qui ne nécessitent pas à chaque fois une consult’… et ça en fait déjà du boulot ! 💬 Encore une fois, je n’ai pas de solution-miracle, j’énonce des pistes au-dessus

mais ce sujet doit devenir l’un des principaux des prochaines années, car nous sommes au bord du gouffre et nous sommes tous dans le même bateau. Si vous n’avez pas compris l’importance du système de santé avec une pandémie,

alors peut-être que vous le comprendrez quand on devra trier les bébés atteints de bronchiolites parce qu’on n’a pas assez de chambres ! Mais j’espère jamais ne vivre ça de mon vivant ! J’espère…🤞" Par "To be or not Toubib" hier, 0h58

#ToBeOrNotToubib : MG avec un diplôme inter-universitaire d’accueil aux urgences pédiatriques, un diplôme universitaire de pédagogie en anatomie avec une thèse dans le domaine pédiatrique. En 2019, il crée la page Fb "To be or not toubib" avec comme objectif de fournir des

informations médicales claires et concises aux parents qu’il voit trop souvent arriver désemparés aux urgences. Les parents ne s’y sont pas trompés, et le succès est au rendez-vous, preuve que pédagogie et humour font bon ménage.


Follow us on Twitter

to be informed of the latest developments and updates!


You can easily use to @tivitikothread bot for create more readable thread!
Donate 💲

You can keep this app free of charge by supporting 😊

for server charges...